29: L'imagination

Lorsque Aladin frotta sa lampe, quelque chose d'inattendu s'est produit ! Et c'est le travail du magicien, de faire que ces choses se produisent, il ne faut pas oublier que même adultes, nous restons des enfants, et comme les enfants, nous cherchons tous une évasion agréable dans un conte de fée ou d'illusions. Le public veut voir des phénomènes et des miracles. Instinctivement, il désire posséder une baguette magique pour satisfaire ses moindres désirs. Le public va voir un film au cinéma ou assister à un spectacle sur scène, parce qu'il veut s'amuser dans un monde irréel, un monde de fantaisie. Pour un instant, il veut vivre dans l'imaginaire et oublier sa vie quotidienne, avec tous ses problèmes et ses malheurs. Durant tous ces instants, il peut s'évader de la vie de tous les jours.

Les artistes, les écrivains, les producteurs et les acteurs, s'efforcent de faire oublier aux gens leur vie quotidienne. Sur l'écran, sur la scène, à la radio ou à la télévision, ils nous apportent un monde nouveau, un monde théâtral, un monde d'illusions. Derrière le rideau c'est bien différent de ce qui se passe devant. On rit ou on pleure face à des situations qui ont le pouvoir de la réalité ; on se sent heureux en regardant deux amoureux qui semblent vivre une vie de bonheur sans fin. Des décors peints deviennent réels : un château, une salle à dîner, une chambre, un jardin ou une rue. Nous voulons y croire. Tout ceci est un facteur important dans l'explication du pouvoir du magicien, car il joue avec l'irréel. Son art est si éloigné de la vie de tous les jours, que le charme qu'il produit sur son public est agéablement terrifiant.

Son art est un monde de fantaisie, ses illusions ressemblent à la réalité et c'est ce que le public désire. Le public est intéressé par le mystère et le surnaturel, dans les livres, aussi bien qu'à l'écran ou qu'à la télévision. Le public paie pour le mystère et le mystère rend le magicien populaire, s'il peut leur en donner. Le mystère commande à l'imagination. Avec de l'imagination, on a construit des villes à des endroits où il n'y avait que des champs. Avec de l'imagination, on a apporté à notre monde moderne le pouvoir électrique, la radio, l'avion, l'automobile, les réacteurs nucléaires... Avec l'ordinaire et un peu d'imagination, on fait et on réussit l'extraordinaire!

Une personne avec de l'imagination, prend deux ou trois ingrédients, qui peuvent être vendus à 15 la livre, il les combine ensemble pour en faire un nouveau produit (qu'il peut vendre à $2.00 la livre !). Remarquez les articles avec lesquels on fait de la magie : une pièce de monnaie, un mouchoir, une balle, une corde, du papier ; chacun de ces articles est facile à trouver pour le public, mais le magicien y ajoute un peu de son imagination et cela devient mystère. Sur les tablettes des magasins de magies, il y a des douzaines d'articles qui attendent la personne qui viendra avec de l'imagination, pour en tirer le meilleur. L'imagination n'est pas limitée à une personne, nous l'avons tous, il s'agit de s'en servir!
Texte précédent Retour au menu principal Texte suivant